Nouvel album « Ragtim’Ory »

Sortie en février 2019

Ce deuxième opus sortira chez Frémeaux & associés en février 2019. Mais une concert de sortie aura lieu le 14 décembre 2018 au Jazz Café Montparnasse, vous pourrez découvrir les nouveaux titres en live…

Nous avons trouvé l’ensemble très frais, très bien produit et que vous êtes formidablement parvenu à redynamiser ce répertoire de jazz dit traditionnel.”
(Augustin Bondoux comité d’écoute Frémeaux & associés)

C’est à ce grand tromboniste que rend hommage depuis 2007 le ‘Mem’Ory’, un excellent ‘jazz band’ français constitué des meilleurs spécialistes de ce style. Ici, ils ont eu l’idée de développer cette conception du ragtime jazzifié déjà parfaitement synthétisé par Kid Ory, mais en choisissant des thèmes jamais enregistrés par ce dernier, à part Tiger Rag. On y trouve des classiques comme The Entertainer (1902), The Chrysanthemum (1904) ou Sensation Rag (1908), à côté d’une excellente composition de Claude Bolling, Bis Scott Rag. Quant à Rubber Plant Rag (1909), il est surtout connu par le plagiat qu’en a fait Sidney Bechet en 1950, le rebaptisant Moulin à café.
Philippe Baudoin

Ragtim’Ory demandez le programme

NOUVEAU REPERTOIRE !

Mem’Ory propose dés à présent son nouveau programme : « RAGTIM’ ORY »

Ragtim’Ory est dédié au style ragtime, avec des compositions de :

  • Scott Joplin bien sûr

Et d’autres grands compositeurs et interprètes de ragtime tels que :

  • James Scott
  • Joseph Lamb
  • Eubie Blake

Mais Mem’Ory adapte également des ragtimes de compositeurs contemporains de musique classique ou de jazz, tels que :

  • Erik Satie
  • Claude Bolling
Comment le jazz band de Kid Ory, orchestre au son si particulier, au groove si sauvage aurait-il interprété ces ragtimes ?

On le découvrira sur scène avec ce véritable travail de création profondément inscrit dans le patrimoine des origines du jazz. Des ragtimes « jazzés », réinterprétés au travers du prisme de la « New-Orleans jazz revival » initiée dans les années 40 par Kid Ory lui-même .

Michel Bonnet

Nouveau dictionnaire du jazz

(éd. Robert Laffont)

BONNET Michel. Trompettiste français (Paris, 14-9-1962). Il étudie la trompette au conservatoire de Saint-Denis (1973) et rejoint l’Olympic Brass Band. Il dirige ensuite ses propres groupes, dont les Tom Cats (1978-92), enregistre avec Raymond Fonsèque (1985). Partenaire de Claude Luter, Bob Wilber et Al Casey, on le trouve avec Dany Doriz (1990), Gilbert Leroux (1993), et Jacky Milliet (1994).

Il  appartient au Paris Swing Orchestra, joue, à partir de 1994, chez les Globe Trotters de Philippe Plétan et dans le big band de Claude Bolling, participant en 1995 à la création de Bugle Swing et, à la fin de 1996, de Just Gigolos. Leader, au début des années 2000, de petites formations dont un quartette, il poursuit simultanément l’aventure des Gigolos devenus en 2008 Pink Turtle.

Influencé à ses débuts par Louis Armstrong, puis par Rex Stewart et Roy Eldridge, il a développé un style qui lui permet de s’adapter aussi bien aux formations traditionnelles qu’aux ensembles plus modernes. C’est aussi un excellent musicien de pupitre, recherché par les meilleurs big bands français.

J.A.